COURBATURES MUSCULATION - DOULEURS MUSCULAIRE

Plusieurs pratiquants pensent que la douleur musculaire est le prix à payer pour atteindre un bon développement musculaire. Ces pratiquants utilisent cette douleur comme modèle afin de voir s’ils ont bien travaillé en séance de musculation.

Mais est-ce réellement la bonne méthode ? La douleur musculaire signifie-t-elle vraiment que l’on prend du muscle ? Est-ce que l’on peut s’entraîner efficacement sans ressentir des douleurs et courbatures en musculation ? C’est ce que nous allons voir.

En vérité, la douleur musculaire ne signifie aucunement que l’on s’entraîne efficacement. Ce n’est pas non plus la cause d’un réveil musculaire ou d’un quelconque développement.

Il existe cependant quelques exercices qui exercent une forte tension sur le muscle, ce qui naturellement éveille la douleur musculaire. Ceci étant, ce genre d’entraînement ne développe pas forcément vos muscles.

LES CAUSES DE LA DOULEUR MUSCULAIRE et courbatures en musculation

Quand on commence un nouveau programme d’entraînement musculation ou de nouvelles répétitions, ces exercices entraînent souvent des inflammations. Ces dernières résultent de réactions du système de défense naturel de l’organisme qui est à l’origine de la douleur.

Dans ce sens, l’inflammation est donc un mécanisme qui permet à votre corps de gérer et de guérir la blessure. Se faisant, l’organisme reconnaît l’agression et essaiera de soigner la blessure et de la reconstruire encore plus fort qu’avant.

Les sensations de courbatures musculation et douleurs musculaires proviennent donc de l’endommagement du tissu musculaire causé par de nouveaux exercices et de charges différentes.

DISPARITION DES DOULEURS : SIGNE QUE LE MUSCLE EST RÉPARÉ ?

Voilà une autre erreur que beaucoup de pratiquants commettent : la disparition de la douleur musculaire peut être interprétée comme un signe de récupération ( les acides aminés musculation peuvent vous aider à récupérer). C’est faux, ce n’est pas parce que la douleur musculaire s’apaise ou disparaît complètement que le muscle est parfaitement reconstruit.

Courbatures musculation

Et pour cause : la douleur musculaire n’est pas un indicateur du niveau de dégradation ou de destruction du muscle, de même, la disparition de cette même douleur ne signifie aucunement la réparation du muscle.

Il faut savoir que les dégâts musculaires peuvent laisser des petites séquelles dans votre organisme et ce pendant plusieurs semaines. C’est pourquoi certains pratiquants expérimentés qui ne s’entraînent qu’avec des charges lourdes laisse un intervalle d’au moins une semaine entre les séances d’entraînement du même groupe musculaire.

courbatures musculation : LES DOULEURS MUSCULAIRES DÉPENDENT-ELLES D’EXERCICES SPÉCIFIQUES ?

C’est évident, tous les exercices musculation n’ont pas le même impact sur le corps. Des entraînements spécifiques peuvent engendrer plus de douleurs que d’autres comme les exercices d’isolation. Quand on isole les muscles, on cause forcément plus de courbatures musculation que les entraînements qui sollicitent les groupes musculaires principaux.

Plusieurs spécialistes affirment qu’il n’existe aucun lien entre la douleur musculaire et la la croissance musculaire.

CONCLUSION

La douleur musculaire ne signifie aucunement que vous vous êtes bien entrainé, c’est simplement un signe montrant que vos muscles ont été sollicités d’une façon inhabituelle ou que vous pratiquez un exercice qui produit plus de douleurs que d’autres.

Dans ce cas, la douleur ne vous fera pas prendre du muscle, même si vous ne ressentez pas de douleurs musculaires quand vous vous exercez, cela ne signifie aucunement que vous perdez votre temps en salle de gym ou que vous ne vous donnez pas à fond.

Publié le : 01/07/2014 00:00:00
Catégories : Blessures en musculation , ZONE ENTRAÎNEMENT

DECOUVRIR AUSSI

Decouvrir aussi

PARTAGER CE CONTENU