INTERVIEW DE GRÉGORY MONDOR, MÉDAILLÉ D’OR À L’ARNOLD CLASSIC DE 2014 CATÉGORIE MEN’S PHYSIQUE -175 CM

PROFIL SPORTIF

• Taille: 1,74 m

• Poids en compétition: 71 kg

• Poids hors compétition: 85 kg

• Biceps: 44 cm

• Tour de taille: 78 cm

• Cuisses: 60 cm

• Mollets: 41 cm

• Cou: 42 cm

• Poitrine: 118 cm

PALMARES 

• Première place à l’Arnold Classic de 2014 catégorie Men’s Physique -175 cm

• Vice champion IFBB France catégorie Men’s Physique -174 cm

• Deuxième place en Overall Men’s physique à l’Arnold Classic de 2014

Originaire de Martinique, dans la ville du Morne Rouge, Grégory Mondor est un Grégory Mondorbodybuilder français qui évolue dans la catégorie Men’s physique. Il vit et travaille actuellement à Toulouse.

Après avoir servi cinq années dans l’armée de terre chez les parachutistes, Grégory, alors âgé de 25 ans, trouve sa vocation : le bodybuilding. Il commence à faire ses premiers pas en 2012.

Sa première apparition a fait sensation lors de l’IFBB France 2014 en Men’s Physique en -174 cm. Il termine second : une belle consécration pour un sportif qui n’a, jusque là, jamais fait de compétition.

Grace à ces résultats, il devient membre de l’équipe de France et se qualifie pour L’Arnold Classic 2014 de Madrid où il finit champion dans la catégorie Mens’ physique en -1.75 m.

Grégory est aujourd’hui l’un des meilleurs espoirs français de Bodybuilding. Connu pour avoir l’un des corps les plus esthétiques de sa ville, Il se consacre aussi à la théorie du sport grâce à l’obtention du diplôme de BP JEPS AGFF, un diplôme qui lui permettra de devenir coach sportif.

C’est avec un immense plaisir que nous recevons aujourd’hui Grégory. Dans cette interview, nous parlerons de sa philosophie du sport, de sa discipline, de ses motivations mais aussi de son régime alimentaire et sportif.

Interview

Grégory, au nom de l’équipe Complements et Proteines, nous vous remercions d’avoir accepté notre interview.

Tout d’abord, pourquoi avez-vous décidé de faire de la compétition ?

Grégory Mondor : J’ai décidé de faire de la compétition car mon préparateur physique m’avait dit que j’avais un physique pour me lancer dans le culturisme. Je me suis dit pourquoi pas, mais je devais y réfléchir. Un jour, en revenant à la salle de gym, on se recroise et me dit « Greg sache que si tu ne fais pas de la compétition, tu feras des heureux ! ». Après comment dois-je l’interpréter … mais je sais que je me suis battu, et au final, mes rêves se sont réalisés grâce à la détermination et la volonté de réaliser et mes objectifs.

Quelles sont vos références en musculation ?

Grégory Mondor : J’ai découvert la musculation en Martinique grâce à plusieurs personnes qui en parlaient autour de moi. Ces personnes pratiquaient des sports de force dont un ami (Yaken Guioubly). Ensuite je me suis intéressé au body et au Men’s physique par le biais de certaines fréquentations et surtout via les magazines Flex et Muscle et Fitness. Mes références sont Phillip Heath et Ulysse.

Grégory Mondor Musculation

Vous semblez aujourd’hui extrêmement déterminé à réaliser vos objectifs et à surmonter les épreuves difficiles de l’entraînement, c’est quoi votre secret ?

Grégory Mondor : Avec la formation physique et psychologique que j’ai eue à l’armée, et plus précisément au 3ème RPIMa à Carcassonne, j’ai pu affronter la vie autrement, et surtout, pouvoir rester focalisé sur mes objectifs. Mes entrainements à l’armée m’ont aidé à atteindre un niveau, je dirais semi pro, car en pratiquant le sport tous les jours et en participant à des missions internationales tous les six mois, j’ai pu développer mon physique et mon mental qui m’aident aujourd’hui à surmonter toutes les épreuves. En plus, cela m’a énormément aidé à avoir une endurance musculaire ainsi qu’une force au poids de corps.

Racontez-nous votre expérience de l’Arnold Classic

Grégory Mondor : L’Arnold Classic de Madrid a toujours été un rêve pour moi. Je me souviens qu’en venant visiter le salon d’Arnold en privé, et en faisant le tour de tous ces stands, je me suis dit qu’il fallait un jour arriver à être au moins sur scène. A quel moment précise, je ne savais pas encore!

A mon retour en France, j’étais tellement déterminé que je me suis préparé immédiatement pour le championnat national IFBB. La suite vous la connaissez : j’ai fini vice-champion de France.

C’était le déclic car je me suis dit qu’il y a là une possibilité de participer à l’Arnold Classic. Nous avons vu avec la fédération IFBB et en septembre j’y étais déjà inscrit en tant que compétiteur. Ce fut un moment inoubliable. Avec tous ces athlètes qualifiés d’Europe et des Etats-Unis, je me suis dit ça ne sera pas facile car le physique de chacun, à un certain niveau, se joue sur la qualité et sur la fluidité de l’athlète sur scène et sur la qualité de la sèche.

J’ai donné dans cette compétition le meilleur de moi-même. Suite à plusieursGrégory Mondor Musculation passages, j’ai été appelé dans le top 6. A la fin, je finis premier en Men’s physique -1.75m et deuxième en Overall Men’s physique, et là je me suis dit que ce n’était que le début, car dans la vie, quelqu’un qui reste dans sa zone de confort c’est forcément quelqu’un qui ne cherchera jamais à avancer. Donc après toutes ces émotions avec mon coach, ma team et ma famille, c’est enfin un rêve qui se réalise, un rêve qui est très loin d’être fini !

Entraînement 

Parlez-nous à présent de votre routine d’entraînement. Pouvez-vous nous donner un exemple de régime sur une journée ?

Grégory Mondor : Pour m’échauffer, je fais 15 minutes de vélo, puis j’échauffe les articulations avec des charges très légères et ensuite les muscles avec une charge qui me permet d’enchainer 20 à 30 répétitions sans trop me fatiguer.

En ce qui concerne ma routine d’entraînement, j’ai cinq jours d’entrainement par semaine. Je travaille les pecs en deux parties :

Première partie

JOUR 3 : haut du pec + deltoïdes post

• Développé incliné à la barre : 3 séries : 8 – 10 reps/ 1 – 2 minutes repos

• Développé incliné avec haltères : 4 séries : 8 – 10 reps/1 – 2 minutes repos

• Développé incliné sur machine hammer strength : 3 séries : 8 -10 reps / 1 - 2 minutes repos

• Poulie vis-à-vis (lors de la contraction, les deux pouces se touchent ) : 5 séries : 8 - 10 reps / 1-2 minutes repos

Deuxième partie

JOUR 5 : dos épaisseur + milieu pec

Développé couché à la barre : 3 séries : 8 – 10 reps /1 – 2 minutes repos

• Développé couché avec haltères : 4 séries : 8 – 10 reps/1 – 2 minutes repos

• Développé couché sur machine hammer strength : 3 séries : 8 -10 reps/1-2 minutes repos

• Poulie vis-à-vis (paumes de main se touchent) : 5 séries : 8- 10 reps/ 1-2 minutes repos

J’effectue la phase négative vraiment très lentement et une fois en position basse, en phase concentrique, je contrôle de manière explosive. Grâce aux machines, on peut se concentrer sur le muscle ciblé tout en respectant la technique et le mouvement à effectuer.Grégory Mondor Entrainement

Quel conseil donneriez-vous aux sportifs débutants pour gagner en force et en masse ?

Grégory Mondor : Je pense qu’il faut faire des cycles de force de deux semaines : cycle de volume sèche de deux à trois semaines, donc un peu plus léger afin de relâcher les tendons qui auront été sollicité lors du cycle de force.

Quel est le plus difficile pour vous, sécher ou prendre du poids ?

Grégory Mondor  : Le plus difficile pour moi c’est de prendre du poids.

Alimentation

Quelle sorte de régime alimentaire vous convient ?

Grégory Mondor: Je ne suis pas de régime hors compétition, je reste sur une alimentation saine et très régulière avec des prises de protéines et/ou de glucides.

En revanche, et en compétition, je prends un nombre suffisant de protéine pour tenir le galbe de mes muscles. En ce qui concerne mon apport glucidique, je le diminue semaine après semaines.

Quand je suis en Martinique, je prends beaucoup de légumes et de fruits : banane Plantin, tarot, patate douce, et tous les autres légumes verts.

Exemple de routine de nutrition :

REPAS 1

• 1 verre de jus d'ananas 100% pur jusGrégory Mondor Entrainement

• + 4 à 6 cerneaux de noix

• 6 blancs d’œuf

• 1 yaourt au soja aux fruits au choix

REPAS 2

• Eau + 1 banane + amandes

• (galette de riz complet)

Avant training pre workout

Training: protéines après training`

REPAS 3

• Escalope de dinde/poulet ou bœuf maigre 5%mg (poids cru) ou 2 steaks

• Riz Thaï / banane Plantin / tarot

• 1 yaourt au soja aux fruits ou 1 salade de fruit.

• Petite salade avec de l’huile d’olive + huile de colza ( 1 cu à soupe )

REPAS 4

• Eau + 1 banane+ autres fruits

• (Galette de riz complet)

Repas 5

• 1 assiette de légumes au choix + 1 cu à soupe d'huile d'olive

• Escalope de dinde/poulet (poids cru) ou de poisson blanc ou fruits de mer

• Thé vert

Projets professionnels

Aujourd’hui, et après avoir gagné l’Arnold Classic, Quels sont vos objectifs futurs ?

Grégory Mondor : Etre l’un des meilleurs coachs reconnus dans le domaine de la musculation et avoir la carte IFBB pro pour découvrir d’autres compétitions qui me rapporteront plus d’expérience.

Merci Grégory.

Publié le : 05/11/2015 00:00:00
Catégories : Actualité Fitness , Le Coin des athlètes

DECOUVRIR AUSSI

Decouvrir aussi

PARTAGER CE CONTENU