Chris, 28 ans, ouvrier dans une usine automobile, instagrammeur passionné, mais aussi et surtout, Monster Chef incontesté pour le FitGang, nous a ouvert les portes de son temple, de sa cuisine où il opère pour nous proposer des plats Diet aussi gourmand les uns que les autres. Découvrons ensemble ce toqué pas comme les autres.

Bonjour Chris, comment en es-tu venu à faire des plats Diet ?

Chris : Comme Obélix, je suis tombé dans la marmite étant jeune. Mes parents qui aiment et cuisinent très bien depuis ma plus tendre enfance m’ont transmis leur passion pour le « fait-maison ». Je me rappelle notamment des mercredis matin au collège. Avec les copains, on n’avait pas école et on en profitait alors pour cuisiner. On se prenait pour des cuistos. Ma mère m’avait d’ailleurs acheté une petite poêle. Bien sûr, on était bien loin d’égaler les plus grands chefs, comme le sont Marc Veyrat, Joël Robuchon ou encore Hélène Darroze notamment.

Mais on rêvait et on s’attribuait quand même des étoiles avec nos « frites maison aux haricots verts à la poêle » (mdr). Dans tous les cas, on expérimentait pleins d’associations et on était très fier de les avoir réalisés nous-mêmes. Cela a toujours fait partie de moi et ça l’est encore plus depuis que je suis avec ma femme, car elle ne cuisine pas beaucoup.

Le déclic de faire des plats Diet m’est venu suite à ma prise de poids. Je me suis réveillé un matin et j’ai dit « STOP ». Je me suis mis au sport et l’idée de manger différemment a petit à petit mûri. La « bouffe » c’est mon « carburant » et je voulais donner le meilleur carburant à mon corps. Alors, naturellement je me suis mis à faire des plats Diet. Je ne suis pas du métier, mais j’aime cuisiner. 

Comment es-tu devenu THE « MonsterChef » au FitGang ? 

Chris : J’avais été contacté par le Fitgang sur mon profil instagram. De fil en aiguille, ils m’ont parlé de leur concept avec Anthony. Le concept m’a séduit. Puis, ils m’ont parlé des plats que je publiais sur mon profil insta et m’ont soumis l’idée du « MonsterChef » pour le FitGang.

Plus on en parlait, plus cela me donnait l’eau à la bouche de rejoindre leur team. Du coup, je me suis lancé à leurs côtés, c’était comme une évidence ! 

Aujourd'hui les élèves qui prennent un plan alimentaire sur mesure peuvent adapter mes recettes.

Tu peux nous en dire plus ?

Chris : L’idée est assez simple : le but est de créer un plat que l’on a envie de manger et qui émoustille les papilles. Et surtout, cuisiner des plats avec ce que l’on a chez soi, dans le réfrigérateur et dans les placards, des choses simples. Je ne me fixe pas de limite dans le nombre d’ingrédients, j’essaye juste d’en mettre le minimum.

En parallèle, il ne faut pas faire le tour de la ville pour trouver un ingrédient comme de la farine de millet par exemple. Le petit plus qui fait la différence étant que chaque recette puisse être facilement adaptable. Celui qui préfère mettre des oignons à la place du citron, il peut le faire par exemple. En fait, en tant que Monster Chef, je propose des recettes faciles à faire avec quelques ingrédients seulement, modifiables en fonction de ses propres goûts et de ses préférences tout en étant réalisables en une dizaine de minutes maximum.

Moi j’habite près d’un fast-food, je me suis dit : on met environ 7 minutes pour s’y rendre, en général il faut attendre un peu moins de dix minutes pour avoir sa commande et encore 7 minutes pour rentrer chez soi. En gros, il faut au moins 20 minutes pour manger son burger. Et bien moi, au lieu de passer tout ce temps avant de manger un burger, je préfère prendre ce temps pour me préparer un plat, ne pas perdre de l’argent et surtout mieux mangerEn général les recettes sont faisables en une dizaine de minutes.

Pour finir, l’idée est aussi que chacun puisse se faire plaisir sans pour autant avoir un attirail de folie. Ce qui est bien c’est que les gens me font des propositions. Ils reprennent une recette, modifient un ingrédient. C’est chouette de voir qu’ils s’approprient la recette, l’adaptent à leur Diète et la proposent aux followers. Du coup, ça donne encore plus d’idées. Les gens me demandent souvent de leur proposer une recette avec ce qu’ils ont, c’est un bon challenge. Je travaille d’ailleurs sur le défi pour trouver une alternative à la cerise. 

Tu as un aliment fétiche ?

Chris : Les flocons d’avoine. D’ailleurs cela devrait être la base de notre alimentation, à l’image des pays nordiques. En fait, l’avoine contient tous les nutriments utiles à l’organisme, une quantité importante d’acides aminés impressionnante. Les flocons d’avoine améliorent la digestion, le transit, contrôlent le taux de glycémie et de cholestérol.

C’est aussi un allié pour réduire la sensation de faim et comme c’est riche aussi en antioxydants, ça donne un super teint. Bref, c’est de l’or pour notre organisme. Que l’on veuille être en bonne santé ou que l’on fasse du sport, c’est incontournable. Cela peut remplacer la chapelure comme dans ma recette de nuggets ou la farine pour un gâteau au chocolat par exemple. 

Les mots de la fin ?

Chris : Comme le dit Serge Bruyère (chef québécois à figurer dans le Larousse gastronomique et ayant fait ses armes aux côtés de Paul Bocuse notamment) : « en cuisine comme dans tous les arts, la simplicité est le signe de la perfection. » Du coup, face à un produit industriel, tu regardes la composition, tu te demandes si tout est essentiel, tu le laisses dans le rayon et tu essayes de le faire chez toi simplement avec des ingrédients sains.

En fait, la cuisine avec des éléments simples c’est juste infini et, de l’apéro au dessert ce n’est pas incompatible avec le plaisir ni avec une Diète.

https://www.fit-gang.com

Publié le : 23/11/2018 09:56:45
Catégories : Actualité Fitness , Le Coin des athlètes , ZONE ENTRAÎNEMENT

DECOUVRIR AUSSI

Decouvrir aussi

PARTAGER CE CONTENU