À l’heure de la pause, du goûter en l’occurrence, je rencontre Sophie. Un thé à la menthe et un cookie chocolaté Made In Fitgang, on s’installe bien confortablement. L’occasion d’évoquer comme à sa rencontre, mais aussi son expérience avec le FitGang.

INTERVIEW SOPHIE, ÉLÈVE FITGANG

Bonjour Sophie. Excellent ce cookie, très gourmand. Pour démarrer : qui es-tu ? que fais-tu ? 

Sophie : Bonjour. Effectivement, c’est un encas gourmand à souhait (Merci le fitgang diet pour la recette). Je m’appelle Sophie, alias SOSO. J’ai un compagnon et nous avons une petite fille âgée de 6 ans aujourd’hui. J’ai 30 ans et je suis aide médico psychologique dans la région de Poitiers.

Raconte-nous ta rencontre avec le FitGang.

Sophie : Le site compléments et Protéines proposait un concours sur leur page Facebook auquel j’ai participé. J’ai alors été sélectionnée parmi tous les participants gagnants et eu la chance de remporter un coaching gratuit de 3 mois. 

Qu’est-ce qui te plait dans le concept ?

Sophie : Ce qui m’a plu immédiatement, c’est le fait que cela soit un coaching personnalisé de A à Z. Le coach a pris en compte mes horaires compliqués, ma vie de famille à gérer, mes habitudes en somme. En fait, c’est l’idéal, une sorte de coup de coeur : le coach s’adapte à toi, ce n’est pas toi qui t’adaptes au coaching. 

Pourquoi t’es-tu lancée dans l’aventure ?

Sophie : Il y a quelques années, j’étais en surpoids : 30 kilos en trop sur la balance. J’ai alors entrepris de perdre du poids et me suis mise à faire du sport (du cardio) pour me délester de ces kilos en trop. Et aujourd’hui, il me faut me remuscler. La perte de poids ayant laissé des traces sur ma silhouette. Je suis arrivée à la dernière étape du combat contre les kilos, pour être en harmonie avec mon corps : l’étape la plus difficile pour moi. Et, cela est du domaine du possible grâce au coaching. 

Dans quel sens le coaching t’aide ?

Sophie : C’est extra d’être accompagnée dans cette dernière ligne droite, pour affiner ma taille, ma sangle abdominale plus particulièrement tout en ayant une silhouette harmonieuse bien entendu. Cela fait maintenant 2 mois que je suis avec ma coach et l’évolution est déjà visible. Avant, j’étais en surentraînement et je n’évoluais plus. Les progrès accomplis en deux mois seulement avec mon coach sont ceux que j’ai atteints seule, mais en un an à peu près ! J’ai énormément évolué en très peu de temps.

Contrairement à Max, tu as une coach femme ? Comment s’est passée votre rencontre ?

Sophie : Oui, j’ai une coach Femme. C’est elle qui s’est rapprochée de moi, via la plateforme. Elle m’a fait remplir une fiche en ligne afin que je puisse retracer toutes mes habitudes, mes mensuration (etc.) dans les moindres détails. Puis, on a échangé via le Chat de la plateforme pour qu’elle puisse finir de concevoir mon programme de Diète et de coaching sportif.  

Tu as donc un programme personnalisé, c’est génial ce concept. Et dans ton cas, tu as droit à un « bonus » ? 

Sophie : (rires) Oui, c’est adapté à ma situation. Effectivement, j’ai le droit à un bonus en fin de semaine, au bout d’une semaine hard. Comme la plupart d’entre nous, je suis plutôt gourmande, du coup j’ai le droit à un bonus où je me fais plaisir. Cela m’aide beaucoup, me fait du bien au moral. Il y a tellement de tentations, que ce bonus me ressource en quelque sorte. Pour autant, je ne vais pas craquer et manger n’importe quoi (d’ailleurs, les croissants ne me font plus envie) : le bonus dépend de mes résultats pendant la semaine. Mon bonus est modulable, mais il existe !   

Tu t’inspires des recettes du MonsterChef ?

Sophie : Oui, je les teste quasi toutes en les adaptant à ma Diète et, je le teste lui aussi. Je lui ai d’ailleurs lancé un défi : un goûter très gourmand avec moins d’1g de glucide. Pari tenu, il est au top. En outre, je les propose à ma famille et certaines recettes ont émoustillé nos papilles : les gaufres et les dômes de saumon en particulier. Je recommande. 

Il y a des exercices que tu affectionnes particulièrement ?

Sophie : Bien sûr, il y a des exercices qui sont plus compliqués que d’autres. Mais honnêtement, les plus complexes au début finissent par devenir mes préférés. Normal avec des coachs qui te guident sur la manière de les exécuter. Dernièrement, il y a un exercice pour les fessiers que j’adore. Ce qui est bien, c’est que mon programme change toutes les deux/trois semaines : les exercices évoluent, montent en niveau. Exercices que ma coach m’a planifiés à la fois à la salle et chez moi. J’habite à 1 heure de la salle, du coup je m’y rends 3 fois par semaine et après je fais 1 à 2 séance(s) chez moi. Et, les jours où je ne peux m’y rendre, ma coach adapte les exercices pour que je puisse les faire chez moi avec mon matériel. En fait, dès que j’ai un souci, je la contacte et elle ajuste mon programme. Elle est très réactive, franchement c’est un plaisir.

Comment envisages-tu l’après FitGang ? 

Sophie : J’attends pour l’heure d’atteindre mes objectifs. Mais une chose est sûre, je vais poursuivre le programme. J’ai trouvé ce qui me va bien, ma coach me guide sur le bon chemin, m’aide à changer mes mauvaises habitudes, autant garder le cap … 

Les mots de la fin …

Sophie : Au-delà du coaching, on est surtout une team. Grâce au groupe Facebook FitGang France, on se rebooste entre nous. On s’entraide, on s’encourage et surtout, c’est chouette de voir les résultats, la progression des premiers, car mine de rien : c’est motivant. Du coup, je me dis s’ils ont réussi pourquoi pas moi ?! Je ne suis pas seule, je suis accompagnée.

Je recommande à tout le monde de se lancer dans l’aventure et n’hésitez pas à venir à notre rencontre. Cela vaut le coup !

Publié le : 05/12/2018 12:22:43
Catégories : Actualité Fitness , Entraînement musculation , ZONE ENTRAÎNEMENT

DECOUVRIR AUSSI

Decouvrir aussi

PARTAGER CE CONTENU
COMMENTAIRES

 (avec http://)