Hydratation sport et déshydratation chez le boxeur

HYDRATATION SPORT : LE CAS DE LA BOXE

 

Lors d’un effort physique, la contraction du muscle produit de la chaleur et fait ainsi augmenter la température du corps.

L’organisme dispose d’un moyen efficace pour empêcher que sa température n’augmente trop : la transpiration.

Ce mécanisme est particulièrement important, surtout lorsque l’on sait que notre température peut monter jusqu’à 39,5 degrés lors d’un effort.

La respiration rafraîchie le corps de deux manières : d’abord, parce que l’eau change plus rapidement de température, la fraîcheur de l’air est transmise plus efficacement à la peau (c’est pour cela que le coach agite une serviette devant le visage d'un boxeur), mais aussi par l’évaporation de la sueur.

Le mécanisme de la transpiration consiste donc à puiser dans les réserves d’eau de l’organisme pour rafraîchir celui-ci, une perte d’eau trop importante peut entraîner la déshydratation.

 

HYDRATATION SPORT : QU’EST-CE QUI ENTRAÎNE LA DÉSHYDRATATION ?

Hydratation sportVoici quatre causes majeures de mauvaise hydratation sport chez les boxeurs et combattants:

  ◦ Certains types de sportif (judoka, boxeur...) n’ayant pas pris garde à temps à leur poids décident de boire très peu d’eau et même de transpirer le plus possible avant la pesée afin de conserver un poids plus bas jusqu'à la dernière minute.

Mais tandis que le pro a tout l’après-midi pour se réhydrater puisque la pesée a lieu le matin, le Boxeur amateur lui n’a pas du tout le temps de le faire (même boire beaucoup en deux ou trois heures n’est pas suffisant).

De manière plus grave encore, certains décident même de prendre des diurétiques.

◦ Très souvent, le lieu dans lequel vous vous entrainez est un gymnase surchauffé,  en particulier à cause de l’éclairage.

◦ On transpire énormément lors de séances de sport: un Homme peut y perdre jusqu’à 3 litres d’eau en transpiration.

Mais d’autres facteurs en amont peuvent favoriser la déshydrations, parmi lesquels on peut citer le manque de sommeil, l’alcool, le stress, etc. ce qui n’aide pas non plus dans la récupération musculaire.

Les conséquences de la déshydratation

La déshydratation n’est pas à prendre à la légère, car ses conséquences peuvent être tragiques, non seulement pour les résultats en terme de performance sportive ou de développement musculaire, mais aussi pour la santé :

  ◦ Si un boxeur dit ''léger'' d’environ 65 kilos perd volontairement un litre d’eau avant la pesée, puis un autre litre dut à la chaleur et au stress, cela fait deux litres d’eau au total, soit 3% de son poids. Or perdre 3% de son poids, c’est perdre 30% de sa force ;

◦ Le rythme cardiaque s’accélère

◦ Le cerveau est moins bien alimenté en eau et sa température augmente, ce qui entraîne une baisse des réflexes et de la lucidité

◦ Les muscles et les tendons perdent de leur efficacité. Les muscles en charge du mouvement des yeux sont d’ailleurs les premiers à être touché, ce qui entraîne des difficultés à adapter sa vision et sa lucidité dans l'effort

◦ Avec la transpiration, on perd également des minéraux, eux aussi très importants pour rester efficace

◦ L’augmentation de la température entraîne des maux de tête, de la fatigue, un affaiblissement musculaire des crampes et, dans le pire des cas un malaise (donc le KO) qui peut être suivi de complications cardiaques et d’un dérèglement du système nerveux lequel peut mener au coma.

On l’aura compris, la déshydratation est synonyme d’échec, mais également de complications qui peuvent se révéler fatales.

Concernant la performance pour un boxeur, un athlète qui pratique du Street workout, un haltérophile, ou même un simple sportif dans sa salle de fitness, on pourra retenir que perdre 1% de son poids en eau est équivalent à une perte de 10% de force.

Hydratation sport

Comment éviter la déshydratation lors d’une compétition de boxe ?

Suivre régulièrement seon physique pour faire en sorte d’être au poids de sa catégorie longtemps avant sa représentation pour ne pas tomber dans le piège de la perte volontaire d’eau.

Outre cela, voici plusieurs techniques pour s’assurer une bonne hydratation sport : 

- Faire en sorte de boire régulièrement tout au long de la journée, tous les jours, et boire plus pendant les entraînements.Cela veut dire qu’il faut prendre l’habitude de boire même lorsque l’on ne ressent pas encore la soif, qui est le signe que la déshydratation est déjà là.

 - La composition de la boisson a son importance. Idéalement pendant votre combat ou votre entrainement, à une bouteille d’un litre et demi, on peut ajouter des BCAA  musculation, un peu de glutamine, de la créatine et un peu de sirop de fruit avec 3 pincées de sel. Cette boisson est idéale pendant les entraînements. Après l’effort physique, on peut boire par petite gorgée sur plusieurs heures de l’eau de Vichy St Yorre ou de la Badoit qui seront plus intéressante sur la ré hydratation sport qu'une eau plate.

- Toujours bien boire tout au long de la journée. Si les dernières urines avant le coucher ne sont pas claires, c’est que l’on n’a pas assez bu.

- Veillez à particulièrement bien boire avant une competition. L’on peut même se préparer une boisson isotonique tout spécialement pour celle-ci : un litre d’eau plate avec un centimètre de sirop de fruit et deux cuillères à soupe de fructose (qui reste plus longtemps dans le sang que le sucre).

- Selon les conditions, buvez toute la bouteille ou les trois quarts, progressivement, jusqu’au dernier moment. Par contre il faut veiller à la boire fraîche, mais pas glacée, et l’essayer lors de plusieurs entraînements avant de la consommer pour une competition.

- Enfin, pendant votre competition ou votre entrainement, buvez toujours petit à petit.. L’eau ne doit surtout pas être glacée (idéalement fraîche ou à température ambiante). Séchez la sueur de votre visage et de votre torse, vaporisez de l’eau sur vous et demandez à quelqu’un de vous ventiler avec une serviette.

Pour des entrainements sportifs à hautes intensitées, nous vous conseillons 12 rounds intra workout scitec, un produit spécialement étudié pour les pratiquants de sports de combat

Hydratation sport