Manger avant de courir - Quoi ? Quand ? Les réponses

MANGER AVANT DE COURIR - STOP AU IDÉES REÇU

Si courir le ventre vide n’est pas concevable pour beaucoup de sportifs, courir le ventre trop plein peut provoquer des crampes et des points de côté.

Un dilemme que plusieurs coureurs tendent à éviter par l’instauration d’un programme alimentaire sain. Mais qu’est-il conseillé de manger avant de courir ?

Lorsque l’on court, l’idéal est de ne ressentir ni faim ni sensation d’être gavé. Pour mieux gérer son alimentation en musculation, nous conseillerons à chaque personne d’essayer divers types d’alimentation avant l’entraînement, et ce à plusieurs moments de la journée.

Il n’y a pas véritablement de périodes propices, car chaque organisme est particulier. Donc, recherchez ce qui vous convient le mieux.

 

Manger avant de Courir le matin ?

 

manger avant de courirAfin d’apporter à l’organisme toute l’énergie dont il aura besoin, et faciliter également la digestion.

Il est recommandé de choisir des nutriments riches en glucides pour manger avant de courrir. Vous avez le choix entre plusieurs aliments :

- Céréales complètes avec un yaourt allégé

Toasts complet au miel ou à la confiture

- Une barre nutritionnelle pour sportif ou une banane mûre.

Toutefois, les coureurs qui se lèvent au petit matin et qui n’ont pas le temps de manger avant de courrir, peuvent prendre une collation saine la veille.

L’important reste de s’hydrater suffisamment, même si vous ne mangez rien, buvez au moins un demi-litre d’eau avant votre course. 

Les amateurs de café devront le consommer sans lait, car il peut causer des troubles digestifs et des maux d’estomac.

-''Si vous buvez un café ou prenez de la caféine avant d’aller courir pour accroître vos performances, faites attention toutefois à ne pas trop en abuser.''

manger avant de Courir le soir

Les sportifs qui préfèrent courir l’après-midi ou le soir devront planifier les horaires de leurs repas de manière à ce que ces derniers n’interagissent pas entre eux.

 Laissez deux heures d’intervalle entre votre repas et votre course. Il est préférable que ces aliments ne soient pas trop riches en graisses et en fibres afin d’éviter les troubles gastro-intestinaux.

Préférez des repas à base de riz basmati ou de pâtes avec une sauce tomate type basilique.

Ceux qui courent après leur travail peuvent prendre une collation saine juste avant de rentrer chez eux. Encore une fois, le repas doit être léger : une banane mûre, un fromage blanc, un petit sandwich au poulet sans sauce ou une barre nutritionnelle pour sportifs sont suffisants.

Après la course, faites-le plein d’énergie en prenant un repas équilibré à base de protéines, de glucides rapide sous forme liquide si possible ainsi que des BCAA musculation pour démarrer immédiatement la récupération et la régénération des fibres musculaires endommagées.

N’oubliez pas de vous réhydrater suffisamment avec de l’eau ou une boisson énergétique (pour sportifs).manger avant de courir

Pour conclure

Vous devez établir votre programme musculation d'alimentation de manière progressive durant votre période d’entraînement.

Pour chaque parcours, essayez de consommer différents types de repas, que ce soit avant ou pendant votre course.

Ceci vous permettra de savoir ce qui vous convient le mieux et vous évitera d’éventuels troubles digestifs le jour de votre compétition. Il ne faut jamais essayer une nouvelle formule la veille de votre course.