Les suppléments pour les sports d'endurance (Cyclisme, course à pieds..)

Les progrès scientifiques et technologiques allant toujours plus loin, de plus en plus de sportifs peuvent bénéficier de compléments alimentaires efficaces et naturels pour booster leurs performances en endurance. C'est notamment le cas des coureurs pédestres et cyclistes et ce, quel que soit leur niveau.

Le coureur, cycliste ou pédestre, va chercher, via son alimentation et sa supplémentation, à pouvoir : 
- Optimiser son endurance
 
- apporter de l'énergie constante sur la longue durée (pour une course)
 
- recharger son corps en énergie le plus rapidement possible après une course.
 
- renforcer ses muscles et articulations

Pour ce faire :

- Le dextrose ou la maltodextrine en poudre, des sucres à indice glycémique élevé, peuvent vous aider à recharger un maximum de glycogène, soit d'énergie disponible, pendant ou après vos courses. Ce sont des compléments peu chers qui sont sans dangers, à condition d'en consommer de façon modérée et en parallèle d'une diète équilibrée.

Sport et endurance - Les compléments alimentaires

D'autres suppléments pour l'endurance

- L'Arginine est un booster d'oxyde nitrique et favorise, dans une certaine mesure, la sécrétion naturelle d'hormone de croissance. C'est un complément utilisé depuis longtemps dans le cyclisme pour améliorer le transport des nutriments dans le sang et diminuer quelque peu sa consommation d'oxygène à l'effort.

- Les acides aminés essentiels permettront de maximiser votre synthèse des protéines (Glutamine) et de limiter la dégradation musculaire, le catabolisme, pendant l'effort (BCAA), ce qui est souhaitable pour que vous mainteniez vos performances jusqu'au bout de votre course. Ajoutez 5 à 10g de BCAA en poudre à votre boisson de course; 5 à 10g de Glutamine à votre boisson post-course. Notez que la majorité de l'énergie ingérée pendant l'effort doit l'être par le biais de liquides et non d'aliments solides.

- Les stimulants tels que la caféine, la carnitine ou la taurine sont bien sûr des boosters d'endurance naturels aux effets prouvés. Il existe par ailleurs des compléments uniquement dosés en caféine, en taurine ou autre, et des compléments qui les mélangent. Référencez vous en tous cas à l'étiquette de votre complément pour la posologie.

- Les protéines en poudre peuvent être consommées après l'effort pour recharger vos muscles et reconstruire vos fibres musculaires.

- Enfin, les multi-vitamines (un comprimé chaque matin) vous aideront à synthétiser l'ensemble de vos nutriments tandis que les Omega 3 (1 à 2 gélules à chaque repas les jours où vous ne consommez pas de poisson gras) permettront, notamment, de prévenir les douleurs et usures au niveau des articulations.

En résumé, si l'on regroupe l'ensemble de ces compléments en les intégrant à un plan alimentaire de course, voici ce que cela pourrait donner :

Deux derniers jours avant la course : 
- 20g de dextrose/maltodextrine lors d'un à deux repas

Entre le dernier repas avant la course (au moins 3h avant) et la course : 
- Une dose de L-Arginine

Boisson de course (prendre une bouteille d'eau en parallèle) 
- 30 à 60g de dextrose/maltodextrine
 
- 5 à 10g de BCAA
 
- une dose de booster d'endurance

Boisson post-course 
- 30g de dextrose/maltodextrine ou un fruit
 
- 30 à 40g de whey protéine
 + 5g de Glutamine et 5g de BCAA si votre whey n'est pas enrichie en acides aminés 
- 1 à 2 gélules de taurine

Bonne course !